France
URL courte
3611212
S'abonner

La danse de Patrick Balkany, quelques mois après sa sortie de prison pour raisons de santé, pourrait lui coûter un retour en cellule. Dans une interview accordée à La Dépêche du Midi, des avocats toulousains estiment que «le procureur pourrait solliciter une nouvelle expertise médicale» à la lueur des vidéos mises en ligne.

Libéré de prison pour raisons de santé, Patrick Balkany a été aperçu en train d’exécuter des pas de danse dans les rues de Levallois-Perret aux sons d’une chanson afro lors de la Fête de la musique. Interrogés par La Dépêche du Midi, deux avocats toulousains estiment que cette prestation «peut directement reconduire Patrick Balkany derrière les barreaux».

«Le procureur pourrait solliciter une nouvelle expertise médicale à la lueur des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux et réclamer, le cas échéant, le retour de M. Balkany en prison. En agissant ainsi, Patrick Balkany se comporte comme s'il était encore au-dessus des lois, invulnérable. La justice pourrait ne pas apprécier», a estimé Me Jacques Levy.

L‘avocat toulousain Christophe Léguevaques partage l’opinion de son collègue:

«Si M. Balkany a bénéficié d'une libération conditionnelle pour des raisons psychologiques, ses avocats pourront faire valoir que leur client reste toujours fragile émotionnellement. En revanche, s'ils n'ont produit que des motifs d'ordre physique, alors ils auront un peu plus de mal à démontrer que la santé de Patrick Balkany n'est pas compatible avec la détention», a-t-il expliqué à La Dépêche du Midi.

Un état de santé «difficilement compatible avec la détention»

La cour d'appel de Paris a autorisé en février dernier la mise en liberté pour raisons de santé du maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, incarcéré depuis le 13 septembre après ses condamnations pour fraude fiscale puis pour blanchiment aggravé.

La cour, au vu d'une alarmante expertise médiale, a constaté que la dégradation de l'état de santé de «Patrick Balkany est difficilement compatible avec la détention». La justice lui a imposé un contrôle judiciaire léger, sans caution.

Les pas de danse de Patrick Balkany pourraient-ils lui coûter un retour en prison?
© Sputnik . Bruno Marty
Les pas de danse de Patrick Balkany pourraient-ils lui coûter un retour en prison?

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Tags:
prison, danse, Patrick Balkany, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook