France
URL courte
10139
S'abonner

Des membres de l'association de protection de l'environnement Grumpy Nature ont découvert un phoque décapité sur une plage du Finistère, où d'autres s'étaient déjà échoués en 2019 sans tête.

Un phoque décapité a été retrouvé le 20 juin sur une plage du Finistère, a annoncé l'association de protection de l'environnement Grumpy Nature.

«Nous avons trouvé samedi un phoque décapité sur la plage de Pen Trez, sur la commune de Saint-Nic», a indiqué à l'AFP David Hemery, cofondateur de la petite association environnementale.

«C'était un jeune mâle à qui il manquait la tête. On voyait qu'elle avait été coupée à l'arme blanche», a-t-il assuré, estimant que la mort de l'animal, une espèce protégée, «remontait à plusieurs jours, si ce n'est plusieurs semaines».

La découverte du phoque décapité a été signalée au réseau Pélagis qui recense les échouages de mammifères marins, a-t-il précisé.

C'est lors du comptage d'oiseaux marins que réalise chaque mois l'association dans la baie de Douarnenez que l'animal a été trouvé.

En février et mars 2019, deux phoques avaient déjà été retrouvés décapités sur des plages du département, dans la région de Concarneau. Deux marins-pêcheurs sont poursuivis devant la justice dans cette affaire. Ils doivent comparaître en octobre devant le tribunal correctionnel de Quimper.

L'organisation Sea Shepherd France avait déposé plainte à la suite de ces découvertes.

Lire aussi:

Plus d'une centaine de blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéo
Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
En continu: 192 victimes dans la bande de Gaza, Netanyahou évoque plus de 1.500 cibles atteintes
Tags:
décapitation, plage, phoque, Finistère, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook