France
URL courte
11457
S'abonner

Trois hommes et une femme ont été mis en examen à Versailles. Ils sont soupçonnés d’avoir drogué, violé et prostitué une adolescente de 14 ans qui se trouvait dans un foyer après une fugue, rapporte Le Parisien.

Un juge de Versailles a mis en examen jeudi 25 juin quatre personnes âgées de 24 à 29 ans, trois hommes et une femme, pour viol sur mineur et proxénétisme aggravé, selon Le Parisien. Ils ont forcé leur victime, 14 ans, à se prostituer dans un appartement loué sur le site Airbnb après l’avoir violée et droguée.

L’adolescente logeait dans un foyer dans les Hauts-de-Seine. Elle a rencontré un homme à La Défense qui a commencé à la séduire, mais se trouvait être un rabatteur. Il l’a emmenée dans un appartement où elle a rencontré un autre homme. Ils y ont tous les trois consommé du cannabis, jusqu’à ce que la fille s’endorme. À son réveil, l’homme qui l’avait accompagnée était parti.

Son complice l’a alors de nouveau poussée à consommer de la drogue, prenant des photos d’elle à caractère pornographique, puis l’a violée. Il l’a ensuite forcée à se prostituer, multipliant les annonces sur des sites d’escort girl pour un prix variant entre 60 et 100 euros. Après cinq jours de calvaire, il a libéré la fille car «elle n’était pas assez rentable», relate le quotidien francilien.

Intervention des forces de l’ordre

Revenue au foyer, la jeune fille a raconté son supplice à son éducateur, lequel a prévenu la police. Les enquêteurs de la sûreté urbaine de Conflans ont rapidement identifié le rabatteur et le violeur. Ces derniers étaient déjà connus des services de police. Ils étaient à l’origine d’autres locations d’appartements et d’annonces de prostituées.

Les deux hommes ont été incarcérés à la maison d’arrêt du Bois-d’Arcy, dans les Yvelines. Le frère et la sœur du rabatteur, également impliqués dans l’affaire, ont été arrêtés. Lors de la perquisition au domicile du violeur, les enquêteurs ont retrouvé 13.200 euros en liquide. Ses proches qui vivaient dans le même logement ont nié connaître l’origine d’un tel montant.

L’histoire n’est malheureusement pas si rare pour les jeunes fugueuses. Quelques semaines plus tôt, une jeune fille de 17 au profil similaire a vécu la même histoire, rappelle Le Parisien. Après avoir fait connaissance avec un rabatteur, elle a été emmenée dans un appartement pour finir aux mains de proxénètes. Quatre hommes avaient été arrêtés à Villepreux, dans les Yvelines, suspectés d’avoir mis en place un véritable réseau de prostitution.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Tags:
foyer, prostitution, drogue, viol, adolescents, Yvelines, proxénétisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook