France
URL courte
1910115
S'abonner

Un homme de 25 ans a été écrasé par un camion dans la nuit du 26 au 27 juin alors qu’il essayait d’en voler des pneus dans une entreprise niortaise. Le drame s’est produit au moment où il venait d’enlever une roue avec deux complices. Une enquête a été ouverte.

C’est en commettant un vol de pneus sur un camion dans une entreprise située au 20 rue Blaise-Pascal à Niort, dans les Deux-Sèvres, dans la nuit du 26 au 27 juin que le jeune homme de 25 ans est mort écrasé, relate Ouest-France.

Comme le rapporte France Bleu, la victime et ses deux complices comptaient repartir avec des pneus et des roues de poids-lourds. Pour cela, ils devaient positionner des crics pour soulever la cabine et la remorque. L’individu s’est glissé sous un camion pour en installer un. C’est à ce moment-là que le drame s’est produit: le véhicule a basculé et lui est tombé dessus.

Ces complices sont allés chercher de l’aide.

Un vol qui tourne au drame

Selon Ouest-France, lorsque les pompiers sont arrivés sur place, la victime était en arrêt cardio-respiratoire, coincé sous un poids lourd. Les massages prodigués par les secouristes et une équipe médicalisée du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) ont réussi à faire repartir le cœur et à stabiliser le jeune homme avant de le conduire au Centre hospitalier de Niort. Mais l’individu est décédé peu de temps après son admission en raison de la gravité de ses blessures.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame, précise le média. Le corps du jeune homme a été transporté à l’Institut médico-légal pour déterminer la cause précise du décès.

Les premiers éléments montrent que le jeune homme décédé ne faisait pas partie de l’entreprise.

Lire aussi:

«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
voleurs, décès, camion, cambriolage, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook