France
URL courte
Par
188
S'abonner

À Paris, l’esplanade des Invalides a connu des débordements dans la soirée du 27 juin. À l’origine, une soirée «Projet X» qui a rassemblé des milliers de jeunes, mineurs pour la plupart, en pleine épidémie de coronavirus. Retour en 2 minutes sur un virulent «projet X» qui a opposé policiers et «jeunes fêtards».

Alors que l’épidémie du Covid-19 n’est pas terminée, à Paris, les weekends de ce mois de juin sont chargés pour les forces de l’ordre. La fête de la musique a été marquée par des rassemblements (autorisés) de personnes venues célébrer la musique… mais sans aucune distanciation sociale ni masques. La polémique avait été vive sur les réseaux sociaux.

Mais c’est la soirée du 27 juin qui a fait le plus réagir.

Sur l’esplanade des Invalides, près de 2.000 jeunes avaient pris rendez-vous sur les réseaux sociaux pour une soirée «Projet X», du nom d’un film américain décrivant une soirée qui part dans tous les excès. Une manifestation bien évidemment non autorisée.

La police, appelée pour couper court à la fête, a été rapidement dépassée par les évènements. Les premiers intervenants ont été reçus à coup de jets de bouteilles et de projectiles en tout genre et ont été contraints de battre en retraite. Après l’arrivée des renforts, notamment de la BAC (Brigade anticiminalité); qui a procédé à plusieurs interpellations plus musclées, de nombreuses images ont fait le tour des réseaux sociaux.

Certains dénonçant des brutalités policières et d’autres regrettant le manque de moyens des forces de l’ordre pour intervenir correctement. Bilan de la soirée: neuf policiers ont été blessés et les forces de l’ordre ont procédé à cinq interpellations, dont celle d’un mineur.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Le Covid-19 est une «répétition de guerre biologique», selon un docteur émérite russe
Tags:
jeunes, police, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook