France
URL courte
6823163
S'abonner

Une dizaine de personnes ont tagué avec de la peinture rouge des statues commémoratives des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie mardi soir à Marseille, rapporte France Bleu. Après la dégradation des monuments au niveau des escaliers de la gare Saint-Charles, une femme a été placée en garde à vue.

Au cœur d'une polémique mémorielle provoquée par la vague antiraciste après la mort de George Floyd aux États-Unis fin mai, les monuments commémorant la colonisation sont régulièrement dégradés en France. Cette fois-ci, ce sont des statues des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie au pied des escaliers de la gare Saint-Charles à Marseille qui ont été taguées avec de la peinture rouge mardi 30 juin, relate France Bleu.

Deux inscriptions à caractère obscène, effacées depuis, ont été retrouvées: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France» sur la statue consacrée à l'Afrique et «Les colonisés d'Asie niq*ent la France» sur la plaque de la statue consacrée à l’Asie.

Une femme interpellée

Parmi une dizaine de participants à cette dégradation, une femme âgée de 30 ans a été interpellée et placée en garde à vue, est-il indiqué. Elle a été filmée en train de mettre de la peinture sur les deux monuments. Les autres suspects ont fait l’objet d’un contrôle d’identité, mais ils pourraient être convoqués au fur et à mesure que l’enquête avance, fait savoir Actu17.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
colonisation, dégradation, monument, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook