France
URL courte
9413
S'abonner

La plage du pont du Diable, près de Montpellier, a été évacuée le 1er juillet par les pompiers après le signalement de grandes tortues par plusieurs baigneurs. Les témoins ont estimé qu’il s’agissait de tortues alligators. 

Les pompiers de l’Hérault sont intervenus le 1er juillet au pont du Diable après des signalements de grosses tortues, rapporte France Bleu. 

Selon le média, la baignade a été interrompue environ une heure après que des nageurs et une maître-nageuse ont découvert la présence de plusieurs tortues d’une trentaine de centimètres.

«Les gens étaient dans l'eau en train de se baigner, et en nageant de son côté, l'une des maîtres-nageuses s'est retrouvée nez-à-nez avec l'une de ces tortues, indique à France Bleu un témoin. Elle est sortie de l'eau un peu inquiète: la tortue avait la gueule ouverte, ça l'a impressionnée, surtout qu'elle a vu qu'à l'arrière de sa tête, il y avait une petit bosse rouge. Sa collègue a regardé avec ses jumelles et a reconnu une tortue alligator». 

D’après la source, des pompiers sont intervenus en canoë, armés d’épuisettes pour tenter de les retrouver. En vain. La plage a néanmoins été évacuée par précaution.

Une autre apparition en France

France Bleu a indiqué que la présence de ces animaux en Occitanie avait déjà été signalée ces dernières semaines. 

Fin mai, des tortues alligators avaient été découvertes par la gendarmerie de Haute-Garonne dans le canal du Midi. 

Lire aussi:

Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Qui peut risquer la mort en consommant du miel? Une nutritionniste répond
Tags:
Hérault, alligator, tortues, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook