France
URL courte
204
S'abonner

François Hollande a reçu une note de ses conseillers évoquant un éventuel report de l’élection présidentielle durant l’affaire Fillon, affirme Le Point. Selon le média, une spécialiste endroit constitutionnel a même été consultée.

Une note a été remise à François Hollande, alors que l’affaire Fillon débutait, pour envisager un report de l’élection présidentielle, révèle Le Point.

Cette note a été adressée au Président de la République le 2 février 2017, une semaine après les premières révélations du Canard enchaîné. Le Parquet national financier venait alors d’ouvrir une enquête préliminaire sur le candidat LR. La note a été rédigée par Bernard Rullier, conseiller politique de François Hollande à l’Élysée.

«Nous devions anticiper [...]. Le cas échéant, on se serait appuyé sur l’article 7 de la Constitution: "Si […]une des personnes ayant […] annoncé publiquement sa décision d’être candidate décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel peut décider de reporter l’élection"», confie Bernard Rullier au Point.

Une constitutionnaliste approchée

Anne Levade, constitutionnaliste qui avait travaillé sur les modalités de la primaire de la droite en 2016, a même été consultée sur la conduite à suivre, rapporte encore Le Point.

François Fillon a finalement été reconnu coupable de détournement de fonds publics, par le tribunal correctionnel de Paris, ce lundi 29 juin. Il a écopé de cinq ans de prison, dont deux ferme, assortis de 375.000 euros et de 10 ans d'inéligibilité. Son épouse, Penelope Fillon, employée comme assistante parlementaire, a reçu une peine de trois ans de prison avec sursis et une amende de 375.000 euros.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré
Tags:
élection présidentielle, Hollande, François Fillon, Pénélope Fillon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook