France
URL courte
111626
S'abonner

Après une longue période sous le maire LR Jean-Claude Gaudin, la ville de Marseille voit l’arrivée au pouvoir pour la première fois d’une femme, l’élue écologiste Michèle Rubirola.

Médecin, élue écologiste, Michèle Rubirola est devenue samedi 4 juillet la première femme maire de Marseille, faisant basculer l’équilibre du pouvoir de cette ville tenue depuis 25 ans par le LR Jean-Claude Gaudin, indique l’AFP.

Mme Rubirola, 63 ans, candidate écologiste du Printemps marseillais, a obtenu la majorité absolue, 51 voix sur 92 conseillers, le RN s'étant abstenu, grâce au soutien de dernière minute de la sénatrice ex-PS Samia Ghali. Elle a été longuement applaudie, y compris par les élus de ses rivaux de droite.

«Je suis soulagée de voir que la volonté du peuple de Marseille a été respectée», a déclaré Michèle Rubirola, la voix empreinte d'émotion juste après son élection.

Le Printemps marseillais était arrivé largement en tête au second tour avec 38% de suffrages. Le camp des Républicains, emmené par Martine Vassal et plombé notamment par l'ouverture d'une enquête sur des soupçons de fraude aux procurations, n'a décroché, lui, que 30%.

Mais en raison du système électoral à Paris, Lyon et Marseille, où l'élection du maire se joue par secteur, Michèle Rubirola n'était pas assurée de prendre la tête de la ville.

«Marseille appartient à qui vient du large, je ne sais pas si le Printemps marseillais vient du large, mais je sais qu'il vient de loin», a souligné cette médecin, qui exerce depuis des années dans des quartiers populaires.

Plans dans «l’intérêt général»

Elle a promis de «réduire la fracture territoriale», dans une ville divisée entre quartiers très paupérisés et riches. «Ce projet, c'est celui d'une ville plus verte, plus juste et plus démocratique», a-t-elle lancé.

«À tous ceux qui ne sont pas allés voter, je veux leur dire qu'on agira toujours dans l'intérêt général, quelles que soient nos différences», a insisté Mme Rubirola alors que l'abstention a culminé à près de 65% lors du second tour, le 28 juin.

Elle s'est aussi adressée aux «enfants d'immigrés de plusieurs générations: vous êtes chez vous».

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
élections municipales, maire, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook