France
URL courte
2314157
S'abonner

La rémunération globale du nouveau Premier ministre français s'élèverait à environ 165.000 euros par an, s’il conserve son siège de conseiller départemental des Pyrénées-Orientales, relate Franceinfo.

En 2019, Jean Castex, qui vient d’être nommé Premier ministre, a touché 208.180 euros d'argent public net, soit plus de 17.000 euros par mois, rapporte Franceinfo se référant aux données de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Selon ses calculs, l'énarque a reçu en 2019 plus de 160.000 euros de rémunération annuelle en tant que délégué interministériel aux Jeux olympiques (JO) et paralympiques de 2024. «Un poste hautement stratégique, placé sous l'autorité directe du Premier ministre, dont la mission est de coordonner l'ensemble des actions des services de l’État en vue de la préparation des JO», commente Franceinfo.

À ces 160.000 euros, il faut ajouter les 22.000 euros reçus par Jean Castex en tant que maire de Prades (Pyrénées-Orientales) et plus de 25.000 euros par an comme conseiller départemental.

Jusqu’à 165.000 euros par an

Toujours d’après Franceinfo, à Matignon Jean Castex verra ses revenus évoluer, «mais pas forcément dans le sens attendu». Ainsi, il va quitter son poste de délégué interministériel aux JO. Il touchera donc désormais les 15.140 euros brut versés chaque mois au chef du gouvernement, soit environ 140.000 euros net par an.

Jean Castex a déjà annoncé qu'il allait abandonner son siège de maire de Prades mais resterait membre du conseil municipal. Reste à savoir si Jean Castex démissionnera ou non de son poste de conseiller départemental des Pyrénées-Orientales, indique Franceinfo. S'il le conservait, sa rémunération globale s'élèverait à environ 165.000 euros par an, soit 13.750 euros net par mois.

Lire aussi:

L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Tags:
revenus, France, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook