France
URL courte
5612
S'abonner

Les secteurs de l’agroalimentaire, de la logistique et de la grande distribution représentent toujours le plus grand nombre de jobs saisonniers, a indiqué le site de recrutement Qapa. Les plus rémunérés sont cependant souvent liés à l’hôtellerie et la restauration, durement touchés par la crise sanitaire.

Si le marché de l’emploi a été bouleversé par la crise sanitaire, il n’est pas encore trop tard pour que les étudiants décrochent un job d’été. Quelques jobs rares offrent même une rémunération assez intéressante. Selon le baromètre de la plateforme de recrutement par intérim Qapa, un poste de voiturier pourrait rapporter entre 1.800 et 3.500 euros brut par mois, pourboire inclus, à condition bien sûr d’avoir obtenu son permis B.

Dans le secteur de l’hôtellerie/restauration, certains postes restent également avantageux, si l’étudiant est prêt à travailler en horaire décalé. Ainsi, un barman pourra espérer jusqu’à 3.000 euros brut, un cuisinier 2.800 euros, s’il a les qualifications. Les métiers de plagiste et de serveur peuvent quant à eux rapporter jusqu’à 2.500 euros à la fin du mois, selon les pourboires.

Ces postes restent cependant liés à l’arrivée de touristes, et les établissements attendront donc que les réservations se remplissent avant de publier des offres d’emploi, souligne le site de recrutement. «Cette position va engendrer des disponibilités d'embauche jusqu'à mi-août, ce qui est exceptionnel pour le marché de l'emploi», a-t-il indiqué.

Les secteurs qui recrutent le plus

Les entreprises au plus grand besoin en jobs saisonnier sont celles de la grande distribution, de la logistique et de l’agroalimentaire, selon Qapa. Ces secteurs «proposent beaucoup d’offres d’emploi pour les saisonniers afin de remplacer les personnes qui ont travaillé pendant le confinement et qui veulent faire une pause bien méritée», a précisé la directrice de la plateforme Stéphanie Delestre.

Dépourvus de pourboire, ces postes sont moins rémunérateurs: un préparateur de commande peut espérer entre 1.550 et 2.100 euros brut s’il travaille plus de 35 heures par semaine. C’est un peu moins pour un ouvrier dans l’agroalimentaire (jusqu’à 1.800 euros). Des postes de gardien de maison ou d’aide à domicile se situent à 1.550 euros par mois, mais la rémunération peut varier selon le nombre d’heures.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
recrutement, crise, rémunération, été, offre d'emploi, emploi
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook