France
URL courte
18816
S'abonner

Soignants et Gilets jaunes manifestent ce mardi 14 juillet à Paris. Les premiers entendent se réunir entre République et Bastille à l’appel de leurs syndicats, alors que les Gilets jaunes prévoient de marcher sur les Champs-Élysées et le siège de l’IGPN avant de rejoindre les soignants, selon les médias.

Des manifestations de soignants et de Gilets jaunes se déroulent ce mardi 14 juillet, le jour de la Fête nationale, dans la capitale française.

Les soignants se sont rassemblés entre République et Bastille à l’appel de leurs syndicats, alors que les Gilets jaunes prévoient de marcher sur les Champs-Élysées et l’IGPN avant de rejoindre les blouses blanches, selon les médias.

Les soignants souhaitent notamment protester contre les résultats des négociations du «Ségur de la santé», qu’ils estiment insuffisants. 

Un correspondant de Sputnik sur place a constaté une forte présence des forces de l'ordre à la manifestation du personnel hospitalier.

​Quelques tensions entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu en tête du cortège.

​Des gendarmes ont essayé d'empêcher les soignants d'avancer vers la place de la Bastille.

​Les manifestants ont tenté de percer la ligne des gendarmes, et ceux-ci ont fait usage de gaz.

«Ségur de la santé»

Le 13 juillet, après six semaines de discussions entre le gouvernement et les syndicats, le Premier ministre Jean Castex et les représentants des trois syndicats majoritaires ont signé à Matignon des accords de revalorisation salariale qui octroient 8,1 milliards d'euros aux personnels hospitaliers. 

Les «accords de Ségur» prévoient entre autres une enveloppe de 7,5 milliards pour les personnels paramédicaux (infirmiers, aides-soignants) et autres non médicaux (techniciens, agents administratifs...), avec à la clé une hausse de salaire de 183 euros net mensuels pour les salariés, précise l'agence France-Presse (AFP).

L'accord pour les médecins hospitaliers, signé par trois syndicats représentatifs sur cinq (Force ouvrière, la CFDT et l'Unsa), porte sur un ensemble de 16 mesures, pour une enveloppe globale de 450 millions d'euros.

Le 16 juin, plus de 220 rassemblements de soignants avaient déjà eu lieu à travers la France à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, UNSA, Sud, Collectif Inter-Hôpitaux). À Paris, 18.000 personnes ont défilé, selon la police. Selon Actu Paris, certains participants à cette manifestation ont dit se moquer des médailles et des hommages rendus par le Président Macron, leur préférant des augmentations de salaires, l'amélioration des conditions de travail et l’ouverture de nouveaux postes. 

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
Fête nationale française (14 juillet), gilets jaunes, manifestation, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook