France
URL courte
161573
S'abonner

Huit gendarmes mobiles ont été légèrement blessés et une maison entière a été détruite dans les violences urbaines qui se sont déroulées dans plusieurs quartiers d’Évreux, en Normandie.

Une maison a été détruite à Évreux, dans l’Eure, par un tir de mortier d’artifice dans le contexte des violences urbaines qui se sont produites dans plusieurs quartiers de la ville dans la nuit du 13 au 14 juillet, rapporte le journal Paris-Normandie.

Selon ses informations, dans le quartier de Nétreville, l’incendie d’une voiture s’est propagé à une maison qui a entièrement brûlé. Ses occupants ont été secourus mais vont devoir être relogés. Un témoin interrogé par le journal voit dans ces scènes «climat insurrectionnel».

Plusieurs gendarmes blessés

Un escadron de gendarmes mobiles a été dépêché sur les lieux en renfort de la police locale pour rétablir l’ordre, précise la préfecture. Accueillis par des tirs de mortier d’artifice, la soixantaine de membres des forces de l’ordre a répliqué par le jet de grenades de désencerclement et lacrymogènes.

Huit gendarmes ont été légèrement blessés, selon France Bleu. Le dispositif de maintien de l'ordre sera renouvelé pour la nuit du 14 au 15 juillet. Une enquête judiciaire est en cours.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Tags:
violences, émeutes, France, Eure
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook