France
URL courte
163410
S'abonner

Mis en examen pour viols, Tariq Ramadan sera entendu ce 16 juillet par le procureur de Genève en France pour une accusation similaire formulée en Suisse, selon BFM TV.

Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères musulmans* et prédicateur, mis en examen pour viols, doit être entendu par le procureur de Genève en France pour une accusation similaire en Suisse, rapporte le 16 juillet BFM TV.

Selon la chaîne d’information, une plainte pour «viol» et «contrainte sexuelle» a été déposée contre lui en 2018 par une femme pour des faits qui remonteraient à 2008.

Comme le précise BFM TV, la justice suisse a décidé de l’entendre dans cette affaire, alors que l’accusé a déjà été mis en examen pour viols en France et est soumis à un contrôle judiciaire strict qui l’empêche de quitter l’Hexagone.

D’après la source, le procureur de Genève a donc convoqué Tariq Ramadan ce 16 juillet dans la matinée au tribunal judiciaire de Paris pour l’entendre dans le bureau des magistrats français.

Mis en examen à quatre reprises

M.Ramadan est mis en examen et a été incarcéré à la prison de Fleury-Merogis du 2 février au 15 novembre 2018 pour «viol» et «violences volontaires» sur deux femmes, Henda Ayari et «Christelle», dont l'identité n'a pas été rendue publique. Après sa détention, il a été assigné à un contrôle judiciaire.

Il est également visé par deux autres plaintes pour viols, déposées en mars 2018 et juillet 2019.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 30 morts et 3.000 blessés, selon des chiffres préliminaires
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
accusations, France, Suisse, tribunal, viol, Tariq Ramadan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook