France
URL courte
8157
S'abonner

Le RAID a interpellé le 16 juillet un homme à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise) après qu’il a publié une vidéo où il proférait des menaces et exhibait une Kalachnikov. Le suspect s’est avéré être un handicapé avec une arme démilitarisée.

Un homme de 42 ans a été interpellé jeudi 16 juillet par le RAID à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise) peu après avoir mis en ligne une vidéo avec une Kalachnikov, rapporte Le Parisien.

«Ceux qui viennent chez moi, je vais les tuer!», affirmait-il devant l’objectif en exhibant un fusil d’assaut et en montrant en gros plan une cartouche 7,62 mm.

Après avoir repéré cette vidéo publiée sur le réseau social Bigo Live, un internaute a appelé la police de Cergy qui a pris toutes les précautions nécessaires. Pour neutraliser un forcené potentiellement dangereux, le RAID a été mobilisée.

Aussitôt localisé, le suspect a été interpellé dans son domicile sans difficulté particulière. Il s’est avéré être un handicapé qui vit en fauteuil roulant et ne travaille pas.

Une arme démilitarisée

Les forces de l’ordre ont également saisi l'arme en question. Il s'agissait en effet d'une véritable Kalachnikov mais démilitarisée, donc qui ne peut pas tirer de projectiles.

Il a été néanmoins placé en garde à vue au commissariat de Cergy pour fournir des explications avant d’être relâché. Il devrait prochainement se présenter de nouveau auprès des enquêteurs, dans le cadre d’une procédure ouverte pour menaces de mort.

 

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
Kalachnikov, RAID, Val-d'Oise, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook