France
URL courte
242025
S'abonner

Un avocat représentant le Président malgache, Andry Rajoelina, a exigé de la webtélé française TV Libertés de retirer un passage d’une de ses émissions évoquant le chef de l’État. M.Rajoelin y a en effet vu une fake news, relate Valeurs actuelles qui a contacté la chaîne.

La chaîne YouTube TV Libertés a été obligée de supprimer un passage de son émission Le Zoom du 30 juin (de 17min35 à 18min18), lequel concernait le Président de Madagascar.

Joint par Valeurs actuelles, TV Libertés, qui revendique 169.000 abonnés sur YouTube, a confirmé avoir été contactée par l’avocat du Président. 

«Nous avons reçu la demande d’un avocat représentant le Président malgache», a expliqué Martial Bild, fondateur et présentateur de l’émission concernée. «Cela ne nous a pas paru particulièrement grave, car le Président n’était pas directement visé par les propos de Pierre Jovanovic, qui concernaient plutôt Bill Gates et l’OMS», ajoute-t-il.

Une implication supposée de Bill Gates comme sujet principal

Le 30 juin, la chaîne recevait dans l’émission en question le chroniqueur Pierre Jovanovic. Mené par l’animateur Martial Bild, l’entretien portait sur l’implication supposée de Bill Gates dans la crise du Covid-19.

D’après M.Jovanovic, ce dernier aurait payé 20 millions de dollars au Président de Madagascar pour prodiguer un vaccin considéré comme dangereux à sa population. Diffusée par le journal africain Tanzania Perspective le 14 mai dernier, l’information, démentie par plusieurs médias malgaches, imputait aux autorités une subordination financière douteuse à l’OMS, à qui elles se sont pourtant opposées.

Un prétendu remède au Covid-19

Un prétendu remède au coronavirus, à base d’artemisia, est promu par le Président malgache et distribué sur la Grande Île et au travers de l’Afrique.

L’Organisation mondiale de la santé a multiplié les mises en garde en assurant qu’aucune étude scientifique n’avait jusqu’à présent prouvé l’efficacité de l’artemisia dans la lutte contre le Covid-19.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
vaccin, OMS, Covid-19, censure, France, Madagascar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook