France
URL courte
8655182
S'abonner

Présent sur le plateau de CNews le 18 juillet peu après l’incendie de la cathédrale de Nantes, l’écrivain Yann Moix a dit avoir un «respect infini» pour toutes les religions, en soulignant néanmoins qu’elles «peuvent aboutir à des excès et déviances».

Quelques heures après l’incendie de la cathédrale de Nantes, l’écrivain Yann Moix s’est prononcé sur le plateau de CNews sur son attitude vis-à-vis des religions.

«Je ne suis pas croyant mais j’ai un respect infini […] pour différents cultes pour Dieu», a-t-il commencé.

​«On dit souvent: "L’enfer, l’islam, c’est une religion qui fout un bordel pas possible…". Mais imaginez le monde sans l’islam. Vous ne pensez pas que sans l’islam, le monde serait à feu et à sang?», dit-il. 

«Toutes les religions peuvent aboutir à des excès et déviances»

Soulignant que «toutes les religions peuvent aboutir à des excès et déviances, ça va avec toute forme de radicalité qui est propre à l’être humain», il a conclu par «Et il n’y a rien de plus pratique qu’une religion pour créer une sorte de jusqu’au-boutisme».

La cathédrale de Nantes en flammes

Plus d'un an après Notre-Dame de Paris, la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes a été partiellement détruite par un incendie le 18 juillet. Dès le lendemain, un ressortissant rwandais de 39 ans, bénévole du diocèse de Nantes, a été placé en garde à vue.

Le procureur de la République, Pierre Sennès, cité par Le Figaro, souligne pourtant que «toute interprétation qui pourrait impliquer cette personne dans la commission des faits est prématurée et hâtive».

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
Yann Moix, croyance, islam, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook