France
URL courte
19765
S'abonner

Un homme de 44 ans a été gazé et poignardé à quelques centimètres du cœur après avoir porté secours à une femme frappée et agressée en plein centre-ville de Bordeaux.

Une nouvelle agression s’est produite à Bordeaux, dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 juillet, après qu’un homme a été poignardé à quelques centimètres du cœur pour avoir porté secours à une femme frappée violemment à terre, raconte Actu.fr.

À 1 heure du matin, l’homme et ses deux amis, sortis pour profiter d’un apéritif, ont entendu un cri. L’homme a voulu défendre une jeune femme violemment agressée.

«Un homme était en train de frapper violemment une femme à terre. Je l’ai vu notamment lui asséner un coup de pied dans le thorax, comme on aurait tapé dans un ballon de football sur un terrain. C’était terrible», a-t-il raconté au média, évoquant «une scène d’une violence inouïe».

Il s’est alors précipité sur l’agresseur pour lui asséner un coup de poing et l’a mis en fuite. Toutefois, l’homme a été agressé par un groupe de jeunes qui l’ont gazé à la bombe au poivre et poignardé au thorax, à quelques centimètres du cœur.

Deux plaies au thorax

L’un de ses amis a appelé les secours. Les pompiers et la police ont été dépêchés sur les lieux. L’homme a reçu six jours d’ITT pour deux plaies au thorax, dont l’une de plusieurs centimètres de profondeur.

«Je suis né à Bordeaux il y a 44 ans. Je n’avais jamais connu ma ville si violente», s’émeut-il, avant d’ajouter: «Non seulement la fréquence d’agressions a augmenté, mais d’après ce que je vois, on sort aujourd’hui un couteau à toute occasion», a-t-il déclaré.

Recrudescence des violences

En quelques semaines, la ville de Bordeaux est devenue le théâtre d’agressions violentes et de plus en plus fréquentes.

Dans la nuit du 10 au 11 juillet, un jeune homme de 19 ans a été poignardé alors qu’il défendait une jeune femme qui était importunée par plusieurs individus.

Également dans cette nuit, un jeune homme a été victime d’une agression à Bordeaux en raison d’une remarque qu’il avait adressée à ses assaillants.

Un groupe d’individus a poignardé le 20 mai un père de famille qui s’était interposé dans une rixe près de Bordeaux pour défendre son fils.

 

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
femmes, agressions sexuelles, agression, Bordeaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook