France
URL courte
4428
S'abonner

Dans la nuit de dimanche à lundi, un habitant du quartier paisible de Maine-Geoffroy, à Royan (Charente-Maritime), a trouvé un jeune homme poignardé au cœur. Les secours alertés sont arrivés alors que la victime était déjà décédée, rapporte Sud-Ouest.

Une enquête criminelle a été confiée à l'antenne de La Rochelle du service régional de police judiciaire après la mort d'un jeune homme à Royan. Son corps a été retrouvé par un habitant du quartier Maine-Geoffroy, gisant dans une mare de sang, relate Sud-Ouest.

Les circonstances du décès restent floues, selon le journal. La victime a été frappée d'un seul coup de couteau en plein cœur.

La macabre découverte a été faite par un riverain attiré par du bruit dans la rue. Il a aussitôt alerté les secours, mais les sapeurs-pompiers n'ont pas réussi à réanimer le jeune homme.

Un témoin a confié au quotidien que la victime était pieds nus, vêtue d’un t-shirt et d’un short, a confié le témoin au quotidien régional.

Une voiture allemande immatriculée en Pologne abandonnée

Les recherches ont été lancées immédiatement par les policiers car un ou deux individus «potentiellement impliqués» ont été vus juste avant la découverte du corps. Ils se trouvaient dans un véhicule abandonné sur place: une voiture de marque allemande mais immatriculée en Pologne, selon un témoin.

«La voiture était vide, le plafonnier était encore allumé. Déjà, avant de descendre, je les avais entendus démarrer et couper le moteur plusieurs fois», a-t-il précisé à Sud-Ouest.

Des prélèvements ont été effectués dans ce véhicule, qui pourrait être un élément clé de la réussite de cette enquête.

Le procureur du tribunal de grande instance de Saintes, Nicolas Septe, a confié l’enquête à l’antenne de La Rochelle du service régional de police judiciaire.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
enquête, décès, Charente-Maritime
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook