France
URL courte
336616
S'abonner

En sortant du conseil des ministres ce 22 juillet, le Premier ministre a dévoilé par hasard une note demandant si «un os à ronger supplémentaire» avait été trouvé pour le porte-parole de son gouvernement.

Jean Castex s’est retrouvé une nouvelle fois au centre de l’attention. Alors qu’il sortait du conseil des ministres au Palais de l’Élysée, il a accidentellement révélé une note dont le contenu a été immédiatement repris par les journalistes. Les photographes l'ont captée, la presse l'a déchiffrée.

«Finalement, on a trouvé un os à ronger supplémentaire pour le jeune Gabriel?», dit la note.

Le «jeune Gabriel» est apparemment l'actuel porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. La réponse du destinataire de la note commence par un «Non» suivi de points de suspension. Le reste du texte demeure partiellement caché par le pouce du Premier ministre.

Une autre bourde

Jean Castex avait déjà attiré l’attention des journalistes lors de sa visite en Guyane, qualifiant la région d’outre-mer d’île. Ce qui avait suscité de nombreuses réactions de la part des internautes.

Lire aussi:

Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Trump annonce à quelle condition il quittera la Maison-Blanche
Le «dernier souhait» formulé par Maradona dans son testament «étonne» ses proches, selon une chaîne TV
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Tags:
notes, journalistes, Gabriel Attal, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook