France
URL courte
157104
S'abonner

Le père d'une fillette, qui avait disparu avec lui le 18 juillet, a avoué avoir tué son enfant dont le corps a été retrouvé par les enquêteurs au bord du Rhône. Selon Objectif Gard, Sarah avait les mains liées et attachées par une cordelette. 

Le corps d'une fillette a été retrouvée au bord de l'île de la Barthelasse en fin de matinée dans le cadre des recherches mises en place depuis sa disparition et non sur des indications du père, qui avait été arrêté seul le 22 juillet, a précisé à l'AFP le procureur de la République d'Avignon, Philippe Guémas.

Placé en garde à vue et auditionné depuis 24 heures, l'homme a avoué avoir poussé sa fillette de 11 ans dans le Rhône puis l'avoir laissé se noyer. 

Selon Objectif Gard, Sarah avait les mains liées et attachées par une cordelette. 

La garde à vue de son père a été prolongée, a ajouté le procureur. Les enquêteurs devront notamment tenter de déterminer les circonstances et les raisons de cet infanticide présumé.

De nationalité espagnole, le trentenaire était venu voir sa fille samedi et la mère l'avait confiée sans difficulté comme ils en avaient l'habitude, a encore indiqué le parquet. Séparé de la mère de l'enfant, il avait déjà été condamné pour violences conjugales.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
fillette, Avignon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook