France
URL courte
87154
S'abonner

Un homme a frappé à mort un chien à coups de couteau en pleine rue à Bobigny jeudi 23 juillet, rapporte Le Parisien. Suite à cela, l’homme, qui s’est avéré garder temporairement l’animal, a été placé en garde en vue, selon la préfecture de police. Une association des droits des animaux a déposé plainte pour «acte de cruauté».

Un chien a été violemment attaqué jeudi 23 juillet en pleine rue à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, relate Le Parisien. Selon la préfecture de police, l’agresseur, placé en garde à vue dans la foulée, s’était vu confié la garde de cet American Bully. Arrivé chez un vétérinaire dans un état critique, l’animal a succombé à ses blessures dans la soirée.

Une militante de la cause animale habitant dans le quartier a alerté l'Association Stéphane Lamart - Pour la défense des droits des animaux qui a ensuite déposé plainte contre X pour «acte de cruauté» sur un chien, rapporte le quotidien.

«J'ai tué mon chien»

La femme affirme ne pas avoir directement vu la scène mais raconte, en se référant aux témoins, que l’agresseur «s'en est pris au chien, sans que les passants comprennent pourquoi». D’après elle, quand les policiers sont arrivés sur place, l’homme n'a pas compris pourquoi il était embarqué.

«On ne sait pas comment il a justifié cet acte, peut être un coup de folie. Apparemment, il aurait pleuré en disant aux policiers: "j'ai tué mon chien"», a-t-elle affirmé, citée par Le Parisien.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
chiens, attaque au couteau, maltraitance, Bobigny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook