France
URL courte
194037
S'abonner

Dans le cadre de manœuvres conjointes, deux frégates, une française et une égyptienne, se sont entraînées à des missions de combat en mer Méditerranée et ce avec l’utilisation d’hélicoptères, selon le porte-parole des Forces armées de ce pays arabe.

Les Marines égyptiennes et françaises ont mené des manœuvres conjointes en Méditerranée lors desquelles les deux pays se sont entraînés à porter des frappes contre des cibles terrestres et maritimes, d’après le porte-parole de l'armée égyptienne Tamer Rifai.

Ce sont la frégate égyptienne Tahya Misr et la française Aconit qui ont participé aux exercices, indique le communiqué de Tamer Rifai dont Sputnik s'est procuré une copie.

«Dans le cadre des exercices, diverses activités ont été perfectionnées... dont la mise en œuvre de missions de combat en mer contre des groupes navals ennemis avec l'utilisation d’armes lors d’affrontements avec des cibles terrestres et maritimes» et avec l’emploi d’hélicoptères, précise le document.

Un haut niveau de professionnalisme

Il a par ailleurs été souligné que les exercices s’étaient déroulés dans le cadre de la coopération entre les forces armées des deux pays, le but des manœuvres étant de se familiariser avec les méthodes de combat les plus modernes, d'échanger des expériences et de maintenir la stabilité et la sécurité en Méditerranée.

Au cours des exercices, les équipages ont fait preuve d’un haut niveau de professionnalisme, fait savoir le porte-parole de l’armée égyptienne.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
exercices navals, France, Egypte, frégate, Méditerranée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook