France
URL courte
20526
S'abonner

«Ce qu'il faut éviter par-dessus tout, c'est le reconfinement général», une mesure qui serait «catastrophique» au niveau économique et social, a déclaré le Premier ministre le 25 juillet au quotidien Nice-Matin à propos de l'épidémie de Covid-19.

«Nous savons maintenant ce que cela produit: une telle mesure brise la progression de l'épidémie, certes, mais au niveau économique et social, c'est catastrophique, y compris pour la santé psychologique de certains de nos concitoyens», a insisté le chef du gouvernement dans un entretien publié par le quotidien régional sur son site.

«La priorité, c'est encore et toujours la prévention», insiste Jean Castex, en niant que ce terme de reconfinement soit «un mot tabou» et en rassurant sur la propagation du virus.

«Même si le nombre de cas repart à la hausse, les tests positifs restent dans des moyennes basses par rapport aux pays qui nous entourent. Et les hospitalisations restent à un niveau maîtrisé», insiste-t-il lors de son déplacement à Nice axé sur le thème de l'insécurité.

Si reconfinement il doit y avoir, «ce peut être des reconfinements très localisés», concède M. Castex: «Nous nous adapterons».

«Pour lutter contre cette pandémie, il y a des choses simples à faire et à ne pas faire, qu'on appelle les gestes barrières, jusqu'au jour où un vaccin sera trouvé», conclut le Premier ministre.

En France, la circulation virale est en «nette augmentation», avec plus de 1.000 nouveaux cas de coronavirus par jour, a annoncé la Direction générale de la Santé (DGS), citée par l'AFP.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
confinement, Covid-19, Jean Castex, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook