France
URL courte
2411323
S'abonner

Visé par une enquête pour «abus de biens sociaux» et «corruption», le maire de Béziers est cette fois critiqué pour ses propos dans une vidéo filmée lors de la célébration de sa victoire à la tête de l'agglomération. Sur les séquences, Robert Ménard parle du nouveau maire de Perpignan Louis Aliot et de l’état de l’agglomération «en coma avancé».

Une vidéo de 13 minutes récemment découverte se présente mal pour le maire de Béziers, déjà visé par une enquête pour soupçons de corruption, affirme le Journal du dimanche (JDD) dans un article «À Béziers, la vidéo choc de Robert Ménard».

Scènes sur les séquences

La vidéo a été filmée au portable, le 20 juillet, en marge d’une soirée privée organisée par l'association Les Patriotes du Biterrois pour fêter l’élection le 16 juillet de Robert Ménard à la tête de l'agglomération Béziers-Méditerranée.

Sur les séquences, le maire de Béziers évoque son entrée à l'Agglo, qu'il a tenu à faire avec son labrador Jojo, jugeant l’institution «en coma avancé, sous le choc de cette gifle reçue la veille».

Il s’est en outre dit convaincu que le succès de Louis Aliot à l’élection perpignanaise aurait été impossible sans son soutien: «Louis Aliot nous doit en partie sa victoire et il le sait. S'il n'y avait pas eu Béziers comme modèle, les gens […] n'auraient pas fait confiance».

Robert Ménard critique en outre «ceux qui ont confondu leur métier de fonctionnaire et leur choix partisan».

«Y a un endroit, juste à côté du bureau du Président, de moi-même à présent, où il y a des courriers. Et il y a les noms des destinataires des courriers […]. Clac! Clac! Clac! [Emmanuelle, ndlr] a enlevé tous ceux qu'on a battus. Ce sont des petits plaisirs qu'on ne veut pas bouder. Et ça va continuer», a-t-il déclaré parlant de son épouse, également élue communautaire.

Enquête pour soupçons de corruption

Une enquête a été ouverte pour soupçons de corruption autour du maire de Béziers Robert Ménard et d'un promoteur immobilier, a indiqué le 22 juillet la procureur de Marseille, des soupçons démentis par l'élu et l'entreprise.

Cette enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille pour corruption et abus de biens sociaux autour du maire de Béziers et du promoteur immobilier Socri Reim, selon une information du Canard enchaîné.

De son côté, le cabinet de Robert Ménard a contacté Sputik pour indiquer que le maire contestait l'ensemble de ces accusations.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Un TGV Paris-Strasbourg entre en collision avec des vaches - photo
Tags:
soirée, vidéo, enquête, corruption, Robert Ménard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook