France
URL courte
201340
S'abonner

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a réfuté la pertinence du concept d’«ensauvagement» utilisé par Gérald Darmanin en réaction aux récents faits divers qui avaient bouleversé la société française.

En référence aux récents faits divers retentissants, tels que le conducteur de bus à Bayonne ou le passage à tabac d'un maître-nageur dans un parc aquatique de Fréjus, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a évoqué la semaine dernière l’«ensauvagement» de la société. Le concept a toutefois été réfuté par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Sur l’antenne d’Europe 1, la ministre a parlé d’un «gouvernement au service de tous les Français» qui doit «rassembler tous les Français»:

«C’est le principal. Monter les Français les uns contre les autres peut toujours être un risque», a déclaré Mme Pompili.

Tandis que le journaliste a tenté de s’assurer qu’elle s’adressait bien à Gérald Darmanin, la ministre a répondu qu’elle «parlait en général».

Les deux responsables politiques partagent une longue histoire d’animosité. En juillet 2015, ils s’étaient opposés sur fond d’élections régionales, lorsque M.Darmanin, alors député LR du Nord, avait qualifié ses opposants écologistes de «Khmers verts». En réaction, Mme Pompili l’avait accusé de «faire du caniveau»:

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
France, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook