France
URL courte
116417
S'abonner

Pour la Fondation Brigitte Bardot, le nouveau gouvernement français «n’a initié aucune mesure en faveur des animaux et n’a, de toute évidence, aucune intention de le faire».

Le fait qu’aucun des 11 nouveaux secrétaires d’État du gouvernement de Jean Castex ne soit dédié à la question animale a provoqué la colère de la Fondation Brigitte-Bardot (FBB).

«Le gouvernement ne veut pas agir pour les animaux et le montre, encore, avec la nomination de Bérangère Abba, elle qui, alors députée, n’a jamais caché son intérêt et sa bienveillance pour la chasse et les chasseurs», déplore la Fondation dans un communiqué.

«Politique d'arrière-garde»

Sur sa page Twitter, l’association reproche au gouvernement d’avoir «bien compris qu'il ne fallait surtout rien changer à cette politique d'arrière-garde».

La Fondation souligne en outre qu’«il aurait été aberrant» qu’un ministère dédié à la condition animale «soit créé sous un gouvernement qui n’a initié aucune mesure en faveur des animaux et n’a, de toute évidence, aucune intention de le faire».

«Tant mieux qu’il n’y ait pas de secrétariat d’État à la condition animale car vu l’intérêt du gouvernement sur la question, ce portefeuille aurait pu revenir à Willy Schraen ou Thierry Coste», indique la FBB.

Lire aussi:

Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Un TGV Paris-Strasbourg entre en collision avec des vaches - photo
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
animaux, France, Brigitte Bardot, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook