France
URL courte
10133
S'abonner

Le maire de Toulon, Hubert Falco, a écrit une lettre à Jean Castex pour dénoncer les crimes liés au trafic de drogue et le manque de moyens de la police dans sa ville, a relaté Var-Matin. Il réclame ainsi, comme à Nice, un renforcement des forces de l’ordre afin de lutter contre la délinquance.

Dans un courrier adressé au Premier ministre, le maire Les Républicains (LR) de Toulon, Hubert Falco, a dénoncé «la dérive alarmante de la délinquance dans nos cités, sur fond de drogue et sur l'insuffisance des moyens de la police nationale», a rapporté Var-Matin. Sa ville a en effet été le théâtre, pour la troisième fois en moins d’un mois, d’un règlement de compte lié au trafic de stupéfiants.

«Ces assassinats ne sont pas la conséquence de querelles de voisinage qui dégénèrent. Ce sont des meurtres prémédités commandités par le crime organisé, toujours sur fond de trafic de stupéfiants», s’est indigné l’édile.

Le Premier ministre, qui s’est rendu à Nice le 25 juillet dernier, a annoncé un ensemble de mesures, dont un renfort de 60 policiers, afin de lutter contre l’insécurité. Concernant les stupéfiants, il a introduit une amende de 200 euros à l’encontre des consommateurs.

«Il est urgent que vous nous accordiez les mêmes renforts que ceux accordés à mon ami Christian Estrosi», a réclamé M. Falco en s’adressant à Jean Castex. Toujours selon Var-Matin, le maire doit s’entretenir par téléphone ce mardi 28 juillet avec Gérald Darmanin, un appel dont il attend «une première réponse concrète».

Un jeune abattu par balles

Cette réclamation fait suite à la découverte du corps d’un jeune de 18 ans dans la cité de la Poncette, à l’est de Toulon. Il a été abattu de plusieurs balles dans le dos et à la tête, selon les informations de France Bleu. La victime était défavorablement connue des services de police pour ses liens avec un clan actif dans le trafic de stupéfiants.

Un mois plus tôt, il avait lui-même conduit à l’hôpital un individu qui avait été victime d’une tentative d’assassinat dans une cité voisine. Une enquête a été ouverte et sera menée par la police judiciaire de Toulon.

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
Tags:
Gérald Darmanin, Jean Castex, Nice, délinquance, fusillade, règlement de comptes, trafic de drogue, Toulon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook