France
URL courte
4635
S'abonner

La Fondation Brigitte Bardot a découvert, dans une propriété appartenant à un septuagénaire béarnais, une cinquantaine de chiens affamés et malades. Une plainte a été déposée.

Arrivée en compagnie de gendarmes dans une propriété privée située dans les environs d'Oloron-Sainte-Marie, en Béarn (Pyrénées-Atlantiques) le 27 juillet, la Fondation Brigitte Bardot y a découvert une cinquantaine de chiens affamés et assoiffés. Les animaux étaient amaigris, mal entretenus, certains même malades, relate France Bleu.

​Une odeur pestilentielle se faisait sentir jusqu’à 50 mètres du domicile, «un véritable capharnaüm», a raconté au média Daniel Raposo, représentant de la fondation dans ce département. Certains chiens avaient des plaies qui n’avaient pas été traitées, des griffes de plus de trois centimètres.

Du «jamais vu»

«On a eu des témoignages que les chiots se faisaient manger au fur et à mesure parce que les chiens sont affamés». Le responsable dit n’avoir jamais vu un cas pareil en 31 ans de son travail dans la fondation.

La propriété inspectée appartient à un homme âgé de 70 ans qui vit seul. La fondation a porté plainte pour mauvais traitement envers des animaux et pour actes de cruauté, précise France Bleu. Elle s’occupe de la logistique permettant de trouver les places nécessaires dans des structures autres que la Fondation pour évacuer les chiens. Leur prise en charge vétérinaire pourrait coûter plus de 15.000 euros, selon le quotidien.

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Tags:
France, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook