France
URL courte
15414
S'abonner

Les agressions à l'arme blanche devenues depuis plusieurs semaines un phénomène fréquent, avec déjà une cinquantaine comptabilisée, ont contraint la mairie à réagir. L'édile bordelais Pierre Hurmic a annoncé la mise sur pied d'un dispositif «spécifique» dans le quartier le plus touché, selon BFM TV.

Depuis plusieurs semaines, les agressions au couteau se multiplient dans le quartier bordelais de Saint-Michel, rendant la vie des riverains intenable, relate BFM TV.

«On voit des bagarres au couteau régulièrement, par la fenêtre, sur les quais. C'est impossible à vivre. On ne peut plus téléphoner dans la rue car on se fait arracher le portable», a confié une résidente du quartier présente depuis 20 ans.

«Et quand on contacte les forces de l’ordre, il n’y a jamais personne de disponible pour se déplacer», a déploré une autre.

Mercredi 29 juillet, la réaction du maire écologiste Pierre Hurmic et de son équipe a enfin suivi et la mise sur pied d'un dispositif spécifique au sein du quartier de Saint-Michel à compter du mois de septembre a été annoncée.

«Dans le cadre de nos compétences, on va mobiliser au maximum la police municipale pour qu’elle accompagne – qu’elle accompagne, je ne dis pas "pour qu’elle fasse à la place de" - la police nationale dans sa mission de sécurité publique», a-t-il détaillé.

130 agents supplémentaires promis par la préfecture

Le préfet a annoncé pour sa part le même jour que 130 agents supplémentaires seraient prochainement recrutés au sein de la police nationale de Nouvelle-Aquitaine. Un effectif insuffisant pour les syndicats de police qui souhaiteraient 30 de plus.

Le situation des mineurs non accompagnés

Les protagonistes de ces agressions ont été désignés par Éric Marrocq, secrétaire régional du syndicat Alliance police nationale 33.

«On arrive à les identifier et aujourd’hui les 50 agressions au couteau dans leur majorité malheureusement sont le fait de mineurs non accompagnés», a-t-il révélé au micro de BFM TV.

Lire aussi:

Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Trump annonce à quelle condition il quittera la Maison-Blanche
Le navire russe devant poser le Nord Stream 2 rentre d'Allemagne à Kaliningrad
Le «dernier souhait» formulé par Maradona dans son testament «étonne» ses proches, selon une chaîne TV
Tags:
mairie, agression, Bordeaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook