France
URL courte
6618
S'abonner

Alors que le nombre de patients contaminés par le nouveau coronavirus dans les hôpitaux est légèrement en baisse, celui journalier des infections reste supérieur à 1.000, indique ce vendredi 31 juillet la direction générale de la santé. Elle annonce la détection de 1.346 contaminations en 24 heures en France, ainsi que 11 morts.

En 24 heures, la France a enregistré 1.346 cas supplémentaires de contamination au coronavirus, a déclaré ce vendredi 31 juillet la direction générale de la santé. Ainsi, le nombre de cas confirmés depuis le début de l'épidémie s’élève à 187.919.

Par ailleurs, 11 morts supplémentaires ont été enregistrés ces dernières 24 heures, portant ainsi le total à 30.265

Dans même temps, le nombre de personnes hospitalisées des suites d'une infection au nouveau coronavirus continue de baisser. Ce vendredi, 5.298 patients sont à l'hôpital, contre 5.375 la veille.

La tendance est également à la baisse quant au nombre de patients en réanimation, indique la direction générale de la santé. 371 sont en réanimation ce vendredi, contre 381 la veille.

Les mesures essentielles

Le port du masque grand public dans les lieux ouverts a été rendu possible grâce à un décret du ministre des Solidarités et de la Santé. Les préfets sont décisionnaires selon la situation locale et l’analyse du risque, rappelle le ministère dans son communiqué.

Parmi les autres mesures clés visant à empêcher la propagation du virus, le ministère demande d'éviter tout rassemblement en famille et entre amis ou conseille de privilégier les petits groupes, de s’équiper de masques grand public et gel hydro alcoolique, de préférer les espaces extérieurs, d'aérer les locaux et de protéger les plus fragiles.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
santé, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook