France
URL courte
9226
S'abonner

Une cinquantaine de cadavres de moutons ont été extraits des eaux du Rhône le 31 juillet, non loin de Vienne. Les animaux sont morts par noyade, mais les circonstances restent à préciser, d’après les premiers éléments.

Dans la matinée du 31 juillet, d’importants moyens ont été déployés sur le Rhône, près de Vienne (Isère), afin d’extraire 53 cadavres de moutons localisés quelques heures plus tôt, selon Le Dauphiné libéré.

En effet, l’alerte avait été donnée vers 1h du matin, mais les sapeurs-pompiers n’ont pu intervenir qu’au lever du jour.

Au fil des heures, les cadavres ont dérivé et ont finalement été repêchés au niveau du pont Lattre-de-Tassigny.

Trois bateaux ont été impliqués dans l’opération.

Circonstances non établies

Selon les premiers éléments, les moutons sont morts par noyade après probablement être tombés dans le fleuve au-dessus de Chasse-sur-Rhône, a confirmé auprès de France 3 Régions le commissariat de Vienne.

Les moutons n’avaient pas de plaque d’identification aux oreilles, comme les animaux d’élevage. Le propriétaire ne s’est pas manifesté.

Le commissariat du Rhône a ouvert une enquête afin d’éclaircir les circonstances de l’incident.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Le ministère de la Santé confirme plus de 45.000 contaminations en 24h
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
animaux, Rhône, mouton
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook