France
URL courte
238
S'abonner

Après l’important feu qui a brûlé 165 hectares à Anglet, un autre s’est déclaré samedi dans le Gard et l’Ardèche. Quelque 70 hectares ont été ravagés comme le montrent des vidéos et des images. Les températures restant très élevées dans de nombreux départements, les autorités craignent de nouveaux incendies ce dimanche.

Le 1er août, quelque 300 pompiers, appuyés par quatre Canadair, ont été mobilisé afin de maîtriser le feu qui menaçait des habitations près de Saint-Marcel-lès-Annonay, en Ardèche. Samedi soir, la préfecture a annoncé que l’incendie avait été «fixé». Cependant, pour la première fois cette année, la préfecture de l'Ardèche a activé le «Plan alarme» qui renforce davantage les moyens de surveillance afin de détecter les feux naissants.

Quelque 70 hectares de forêt ont été détruits et 15 habitations évacuées en début de soirée «à titre préventif à cause des fumées», a précisé à l'AFP la préfecture de l’Ardèche.

Bien que le feu ait été «fixé» dans la soirée de samedi, les sapeurs-pompiers sont restés toute la nuit sur les lieux pour traiter les points chauds.

Le sinistre est probablement dû aux températures élevées et à la sécheresse qui règnent sur ce département, toujours placé en vigilance orange canicule par Météo France.

Plusieurs départs de feu sont d'ailleurs survenus samedi soir, sans faire de dégâts, provoqués par les orages qui se sont abattus sur le département.

Une possible piste volontaire de l'incendie dans le Gard

Le feu s'est également déclaré dans le Gard le 1er août. Selon France Bleu, plus de 30 hectares de végétation ont été ravagés par les flammes entre Milhaud et Nîmes. Le sinistre a été «maîtrisé» vers 20 heures. La piste volontaire est privilégiée même si l'origine de l'incendie n'est pas encore établie, toujours selon France bleu.

En outre, entre mercredi et jeudi dernier plus de 20 hectares ont aussi brûlés dans le Gard. Le sous-préfet d'Alès Jean Rampon a fait savoir auprès de l'AFP qu'il s'agissait d'une piste volontaire.

165 hectares détruits à Anglet

L'incendie spectaculaire de la forêt de Chiberta, une zone de pinède de 270 hectares en plein cœur de ville à Anglet, a détruit le 31 juillet 165 hectares et cinq maisons de lotissements adjacents sans faire de victimes. Une vingtaine de personnes sont passées par l'hôpital pour des problèmes d'intoxication dus à la fumée, mais sans gravité.

Comme le précise Le Parisien, les autorités redoutent de nouveaux incendies ce dimanche à cause de la chaleur sévissant dans plusieurs départements.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Tags:
flammes, feu, Gard, Ardèche, incendie de forêt, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook