France
URL courte
25256
S'abonner

Le Premier ministre a chargé l'ancien candidat à la mairie de Paris d'une mission temporaire visant à garantir une «meilleure alimentation» aux jeunes.

Après le scandale des vidéos intimes qui lui ont été attribuées, Benjamin Griveaux revient aujourd’hui sur la scène politique. Il a repris ses fonctions de député et s’est vu confier une mission temporaire sur les «moyens d'assurer aux jeunes une meilleure alimentation accessible à tous», indique le décret signé par Jean Castex.

Cette mission doit s'attaquer à «la question de l'égalité des chances, qui passe aussi par l'assiette», et concernera, entre autres, les enfants «issus des milieux populaires ou défavorisés», a souligné une source parlementaire citée par l’AFP.

En juin, à l'issue d'une «mission flash», les députés Benjamin Griveaux (LREM) et Jean-Louis Thiériot (LR) ont estimé dans leur rapport, qu'«un effort de relance [était] indispensable pour parer [le] risque» de perte d'autonomie stratégique qui résulterait d'un affaiblissement du secteur.

En outre, il s’est réjoui de l'adoption du premier article du projet de loi bioéthique.

L’affaire Griveaux

La publication de vidéos intimes à caractère sexuel impliquant Benjamin Griveaux, alors candidat LREM à la mairie de Paris, avait entraîné son retrait de la course pour le poste de maire le 14 février dernier.

Derrière l’affaire se trouvent Alexandra de Taddeo, destinataire de ces vidéos, et son compagnon qui a revendiqué cette divulgation, Piotr Pavlenski, un «artiste» russe ayant le statut de réfugié politique en France. Tous les deux avaient été mis en examen pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement» à caractère sexuel.

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
Tags:
alimentation, jeunes, mission, Jean Castex, Benjamin Griveaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook