France
URL courte
20329
S'abonner

Le parquet de Paris a annoncé ouvrir une enquête sur l'explosion meurtrière dans le port de Beyrouth, en raison de la présence de 21 Français parmi les blessés. Selon les dernières informations de BFM TV, un ressortissant français est décédé.

Vingt et un ressortissants français figurent parmi les blessés dans les explosions d'une ampleur sans précédent à Beyrouth. Par conséquent, le pôle accidents collectifs du parquet de Paris a initié une enquête «des chefs de blessures involontaires».

«Les investigations sont confiées à la direction générale de la gendarmerie nationale», précise le communiqué signé par le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz.

Un Français est décédé, a indiqué la famille endeuillée contactée par BFM TV.

Déplacement de Macron

Le Président Macron, accompagné du chef de la diplomatie, prévoit de se rendre jeudi à Beyrouth pour s'entretenir avec «l'ensemble des acteurs politiques», dont son homologue libanais Michel Aoun et le Premier ministre Hassan Diab, a fait savoir l’Élysée.

La France a annoncé plus tôt dans la journée de mercredi l'envoi au Liban de trois avions militaires qui achemineront quelque 20 tonnes de matériel et une cinquantaine d’urgentistes, de pompiers et d'éléments de la sécurité civile.

Les dernières estimations font état de 113 morts et plus de 4.000 blessés dans les explosions causées vraisemblablement par le stockage «sans mesures de précaution» d'environ 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, engrais chimique et également composant d'explosifs, comme l'a dénoncé le Premier ministre Hassan Diab.

Le conseil des ministres a approuvé la mise en place de l'état d'urgence de deux semaines dans la capitale à moitié «détruite ou endommagée». Les conclusions de l'enquête approfondie sur les circonstances du drame doivent être présentées d'ici cinq jours au maximum.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
blessés, enquête, explosion, France, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook