France
URL courte
241295
S'abonner

Un homme a été arrêté dans les Yvelines avec trois moutons qu’il transportait à bord de son véhicule et qu’il s’apprêtait à sacrifier pour la fête de l’Aïd el-Kebir.

Un habitant des Mureaux, dans les Yvelines, a été interpellé par la police, jeudi 30 juillet, au volant de son véhicule à bord duquel il transportait trois moutons destinés à être abattus à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd el-Kebir, a relaté 78Actu. Les ovins ne doivent leur sauvetage qu’au hasard. En effet, les policiers étaient arrivés dans le quartier pour un différend de voisinage.

Il s’est avéré que les moutons venaient d’être achetés dans un département voisin à un particulier. L’homme n’a pas cherché à nier les faits et a déclaré devant les enquêteurs qu’il comptait égorger les bêtes dans son appartement pour préparer un repas de fête le lendemain.

Bien que des abattoirs mobiles aient été ouverts un peu partout sur le territoire, l’homme a expliqué avoir eu recours à cette méthode car la filière d’abattage officielle était saturée en raison du Covid-19.

Convoqué devant la justice

L’homme est poursuivi pour «transport d’animaux dans des conditions non-conformes» et «tentative d’abattage d’un animal hors d’un abattoir». Il va être convoqué devant la justice pour un plaider coupable, ajoute le site.

Un autre mouton a eu beaucoup moins de chance. Un habitant de Nice en a égorgé un dans la baignoire de son appartement. Qui plus est, l'homme a filmé la scène et l’a diffusée sur les réseaux sociaux.

L’Aïd el-Kebir (ou Aïd al-Adha) est l’une des plus importantes fêtes musulmanes qui, cette année, a été célébrée le 31 juillet. Les festivités se prolongent pendant quatre jours pour marquer la fin du pèlerinage à La Mecque.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
sacrifices, mouton, Aïd al-Adha, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook