France
URL courte
4410104
S'abonner

Deux rapports officiels préconisent de supprimer les forfaits Internet illimités pour des raisons écologiques. Des mesures visant aussi bien les forfaits mobiles que les forfaits fixes.

Le Sénat et le Conseil national du numérique (CNNum) se sont penchés sur la question des forfaits Internet illimités en France, invitant à des restrictions dans ce domaine pour des raisons écologiques.

Un récent rapport du Sénat sur l’empreinte environnementale du numérique rappelle en effet que 3,7 % des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde étaient liées au numérique en 2018.

Pour pallier la situation, le rapport du Sénat préconise de s’attaquer notamment aux forfaits illimités mobiles, accusés d’affaiblir les «incitations à utiliser le réseau fixe» pour se connecter à Internet. L’une des propositions préconise d’«interdire à titre préventif les forfaits mobiles avec un accès aux données illimitées» et prévoit de mettre en place une tarification proportionnelle aux volumes de données utilisées.                                                  

Pour l’Internet fixe aussi?

Une autre feuille de route, élaborée par le Conseil national du numérique (CNNum), envisage des mesures similaires à l’encontre de l’Internet fixe. 

S’ils ne prônent pas directement de restrictions, les auteurs du rapport invitent à «encourager les forfaits à consommation limitée, y compris sur le fixe».

Cette proposition a d’ailleurs provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux, provoquant notamment l’indignation de Sébastien Soriano, directeur de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Suite à cette levée de boucliers, le Conseil national du numérique a donné de plus amples explications sur cette mesure, précisant qu’il s’agissait de «sensibiliser les quelques pourcents de clients avec des usages déraisonnables», et non de pénaliser tous les internautes.

En juillet, le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O, avait déjà mentionné la question de la pollution numérique, sur le plateau de CNews.           

«On a appris à éteindre la lumière, à fermer le robinet, il faut aussi qu’on apprenne, en tant que consommateur, à éviter de regarder des vidéos de manière un peu compulsive. Est-ce qu’on a besoin de regarder autant de vidéos, est-ce qu’on a besoin d’envoyer autant d’e-mails?» avait-il lancé sur CNews.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
Cédric O, écologie, smartphones, Internet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook