France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (57)
10198
S'abonner

Privé du droit d’être assisté par l’avocat de son choix, Me Juan Branco, l’«artiste» russe Piotr Pavlenski impliqué dans l’affaire Griveaux demande l’annulation de sa garde à vue.

L’avocat de l’«artiste» russe Piotr Pavlenski, Me Juan Branco, a déposé le 30 juillet une requête en nullité auprès de la chambre de l’instruction de Paris, annonce Le Parisien. Son client est poursuivi dans l'affaire des vidéos intimes de l’ancien candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux.

«Le fait que Monsieur Pavlenski n'ait pas été assisté de l'avocat de son choix pendant la garde à vue l'a privé de l'assistance d'un avocat de son choix et il a ainsi été privé de la possibilité de choisir de répondre aux questions lors des auditions», expose dans sa requête Me Yassine Bouzrou.

«En effet, à défaut d'entretien avec un avocat, Monsieur Pavlenski ne pouvait que choisir de faire usage de son droit au silence», poursuit-il.

«Violation des droits de la défense»

En février, le bâtonnier de Paris a demandé à Me Branco de renoncer à défendre l’«artiste» russe dans le cadre de l’affaire Griveaux en raison de «l’absence de distance» entre eux. Mais le 5 mars, l’avocat a annoncé qu’il assurerait à nouveau la défense de son client en compagnie de Me Yassine Bouzrou.

«Aucune décision du bâtonnier du barreau de Paris n'avait ainsi interdit à Me Juan Branco d'intervenir au soutien des intérêts de Monsieur Pavlenski en raison du constat d'un conflit d'intérêts», souligne dans sa requête Me Bouzrou qui pointe «une violation des droits de la défense».

Dans le cas où la chambre de l’instruction valide la requête, la mise en examen de Pavlenski pourra être enlevée. 

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (57)

Lire aussi:

Les autorités du Haut-Karabagh décrètent la loi martiale et la mobilisation générale
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Moscou réagit aux tensions dans le Haut-Karabagh
Tags:
Juan Branco, Benjamin Griveaux, Paris, Piotr Pavlenski
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook