France
URL courte
382163
S'abonner

Une femme enceinte a été prise à partie par un groupe de mineurs, qui l’ont insultée puis traînée par les cheveux, à Vichy. L’arrivée de la police n’a pas suffi à calmer les esprits des agresseurs, qui s’en sont pris aux forces de l’ordre, tout en filmant leur intervention.

Une femme de 27 ans, enceinte, a été agressée à Vichy, dans l’Allier, rapporte le quotidien régional La Montagne. 

Alors qu’elle était assise sur un banc avec une amie, la jeune femme a été approchée par un groupe de six mineurs. Une dispute a alors éclaté, pour des motifs qui demeurent inconnus.

Un des membres du groupe a attrapé la victime par les cheveux, pour la traîner sur le sol. Celle-ci a également été frappée. Dans le groupe d’agresseurs, une fille a également menacé de la «faire avorter».

Ils se font passer pour victimes des policiers

Avertie, la Brigande anti-criminalité (BAC) est arrivée sur les lieux. Une intervention musclée a alors eu lieu, pour tenter d’interpeller le principal auteur des coups. Les forces de l’ordre ont dû faire face à des insultes, des crachats et des provocations.

Les mineurs ont filmé la scène. Ils ont ensuite diffusé la vidéo sur Internet, se faisant passer pour victimes de violences policières.

Deux individus ont finalement été placés en garde à vue, avant d’être remis à leurs parents. Ils étaient déjà connus des services de police.

La victime a dû être conduite à l’hôpital afin de passer des examens de contrôle. Les investigations se poursuivent pour faire toute la lumière sur les faits.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
mineurs, Vichy, insécurité, agression
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook