France
URL courte
4116231
S'abonner

Un homme de 86 ans a succombé à une crise cardiaque dans un supermarché dans les Hauts-de-Seine. Au niveau de la caisse, le retraité a été jugé trop lent par des clients qui se trouvaient dans la file derrière lui. L’un d’eux, particulièrement énervé, l’a insulté et bousculé, conduisant de fait à son décès. Il a été placé en garde à vue.

Dans la soirée du lundi 10 août, une altercation dans le Franprix de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a mené à la mort d’un retraité de 86 ans, ont relaté Le Parisien et RTL. Sous une chaleur caniculaire, les clients se sont impatientés face à sa lenteur à la caisse. Parmi eux, un homme de 40 ans s’est particulièrement énervé, au point d’insulter et de bousculer le vieil homme ce qui a déclenché une crise cardiaque.

D’après les informations du quotidien francilien, le quadragénaire a poussé le retraité, lequel se déplaçait à l’aide d’une canne. Après être tombé au sol, il est parvenu à se relever mais s’est ensuite effondré à nouveau, victime d’un malaise cardiaque.

Selon RTL, c’est son agresseur qui a lui-même appelé les secours. Pendant plus d’une heure, les secouristes ont enchaîné les tentatives de réanimation, en vain. Le lendemain, l’homme de 40 ans a été placé en garde à vue au commissariat de Boulogne-Billancourt pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Ils étaient presque voisins

Les deux hommes étaient des clients réguliers du supermarché, puisqu’ils habitaient tous deux dans des immeubles non loin, a précisé RTL. L’un des caissiers, qui les connaissait, a précisé à la radio qu’aucun des deux n’avait jamais causé de problème auparavant.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
canicule, garde à vue, violences, crise cardiaque, supermarché
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook