France
URL courte
13469
S'abonner

«C'est un combat très physique» n’a pas manqué d’avouer un jeune homme suite à son duel contre un silure de 2,43 mètres et de 90 kg dans la Seine entre Choisy-le-Roi et Alfortville (Val-de-Marne). Mais après avoir immortalisé ce géant des ondes il l’a remis à l’eau, indique Le Parisien.

Un homme de 29 ans travaillant pour une enseigne de la grande distribution où il est spécialisé dans les produits de la mer a pêché dans la Seine le 1er août un silure mesurant 2,43 mètres. Il pèse 90 kg, rapporte Le Parisien.

​«L'animal très lourd a bougé»

Il pêchait à la ligne avec ses amis à bord d’une petite barque à moteur.

«J’ai senti une petite touche sur ma ligne, à deux reprises. Au bout de quelques secondes, l'animal très lourd a bougé avec dans sa gueule, l'hameçon auquel j'avais accroché un poisson mort», se souvient-il.

Vingt minutes pour le sortir de l’eau

Le jeune homme qui habite à Morangis (Essonne) ajoute que le moulinet a déroulé tout le fil «sans que nous puissions l’arrêter».

«Nous l'avons ramené au bord grâce au fil. Près de la berge, j'ai mis vingt minutes pour le sortir de l'eau. C'est un combat très physique avec un poisson d'eau douce pesant plus de 90 kg et dont la robe est de couleur grise.»

Relâché «en pleine forme»

Après l’avoir photographié et mesuré, le pêcheur l’a relâché «en pleine forme».

«De toute façon, le silure est un bio accumulateur qui se nourrit de poissons morts, contenant du mercure et du plomb. Mauvais chasseur, il attrape surtout des proies mal en point. C'est pourquoi on ne le mange pas», explique-t-il.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La responsabilité française dans la radioactivité du sable du Sahara pointée par un spécialiste
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
Tags:
pêche, Seine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook