France
URL courte
12430
S'abonner

Depuis l'été 2019, une nouvelle génération de malfrats, des jeunes issus de Paris et de sa banlieue, a succédé aux arracheurs de montres «internationaux» dans le secteur des Champs-Élysées, relate Le Parisien.

La donne a changé dans le Triangle d'or de Paris, entre les avenues Montaigne, Georges V et les Champs-Élysées où les propriétaires de Rolex et Patek Philippe étaient la cible d'arracheurs «internationaux» venus de pays de l'Est, d'Italie et du Maghreb. Depuis plus d'un an, ce sont des jeunes de Paris et de sa banlieue, parfois mineurs, moins expérimentés mais plus violents, qui sévissent rapporte Le Parisien.

«On a vu arriver ces délinquants sur ce segment depuis l'été 2019. Mais là, avec cet été particulier, la fin du confinement et la canicule, on est dans un pic», a détaillé le commissaire Julien Herbaut, patron de la Sûreté territoriale (ST).

Des portables et bijoux également visés

Il est vrai que ces voleurs ne ciblent pas que les montres. «Un beau portable ou un bijou peut aussi les intéresser.»

Au sein de la Sûreté territoriale, au cœur de Paris, une dizaine de policiers se spécialisant dans les vols de montres de luxe possèdent une bonne connaissance du milieu. Cependant leurs compétences ne s'étendent qu'aux montres coûtant moins de 500.000 euros. Là où le prix est supérieur, le parquet de Paris confie les enquêtes à la PJ, notamment la BRB (Brigade de répression du banditisme).

Une dizaine d’affaires élucidées

Entre juin et juillet, la Sûreté a hérité de 27 affaires de vols de montres avec violence, dont une Breguet à 90.000 euros.

«Nous avons élucidé onze de ces affaires», a révélé Julien Herbaut.

«Ce n'est pourtant pas facile d'arracher une montre. Elles sont équipées d'un système de verrouillage», a expliqué le commissaire.

La montre de luxe est un marché clandestin international qui n'est pas près de se tarir et la «police des montres» a encore du pain sur la planche, résume le journal.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
voleurs, Rolex, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook