France
URL courte
3194
S'abonner

Coincé sur une plage des Landes et ne pouvant regagner le large, un petit requin a été sauvé et relâché dans l'océan par un CRS nageur sauveteur.

Un petit requin peau bleue qui s’est accidentellement retrouvé en-dehors de l’eau sur une plage de Capbreton, dans les Landes, a été secouru de justesse par un sauveteur. Son intervention a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

«Les conditions étaient particulières», a déclaré le CRS nageur sauveteur Grégory Metge à BFM TV qui rappelle que des requins peau bleue sont régulièrement aperçus dans les eaux landaises.

«Le requin s'est retrouvé coincé au bord à cause du "shorebreak", une vague qui se casse sur le sable, près de la plage, et qui l'empêchait de rejoindre l'océan, a-t-il raconté. Comme il se trouvait dans la zone de baignade, il a fallu intervenir.»

Le sauveteur a réussi à attraper le poisson pour lui épargner la compagnie des baigneurs et préserver ceux-ci du requin.

«J'ai passé les premières vagues et nous avons rejoint le Jet Ski de la commune pour aller relâcher le requin plus loin dans l'océan», a raconté Grégory Metge.

Il a précisé que ces requins n’étaient pas agressifs envers l'Homme, mais qu’il y avait toutefois des risques.

«Il aurait pu mordre pour se défendre si quelqu'un avait essayé de le toucher ou de l'attraper d'une mauvaise manière par exemple», a précisé le sauveteur.

BFM TV rappelle dans ce contexte que différentes espèces de requins ne sont pas rares au large des côtes françaises, mais que les attaques et accidents sont quasi-inexistants en France métropolitaine.

«Ne surtout pas le toucher»

En cas de rencontre avec un squale, Grégory Metge conseille de ne pas s'en approcher.

«S'il est sur le sable, même s'il est mort, il ne faut surtout pas le toucher», a-t-il prévenu.

Il a expliqué que le corps d'un animal échoué pouvait contenir de nombreuses bactéries. En cas de découverte du genre, il faut contacter l'association Pelagis, les services des pompiers ou la mairie de la commune.

Nicolas Ziani, président du Groupement phocéen d'étude des requins (GPER), avait lui aussi précédemment mis en garde contre un tel comportement.

«Si le requin ne bouge pas, cela ne veut pas forcément dire qu'il est mort», avait-il déclaré au quotidien La Provence, faisant également remarquer qu’il existait le risque «d'attraper des bactéries pathogènes si l'on touche un animal mort».

Une cinquantaine d’espèces de requins habitent la Méditerranée, notamment des roussettes, des pointes blanches et des pèlerins. Les anges des mers, une espèce très fréquente au XIXe siècle, ont même donné leur nom à la baie des Anges, à Nice, avait précédemment noté L’Express.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Tags:
sauvetage, requins, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook