France
URL courte
12115
S'abonner

Une vaste opération policière s’est déroulée à la gare de Montpellier à la suite d’un appel d’un homme qui s’était présenté comme un terroriste. Il a assuré qu’il possédait une bombe et qu’il avait pris une personne en otage, selon Midi libre. Il s’est avéré qu’il avait menti.

Mercredi 12 août, dans l’après-midi, les sapeurs-pompiers du Codis 34 ont reçu un appel d’un homme dérangé qui affirmait être un terroriste, porteur d’une bombe et preneur d’otages, a relaté Midi libre. Ce dernier a été interpellé à la gare Saint-Roch de Montpellier, tandis qu’un vaste périmètre de sécurité avait été déployé.

La menace a été prise au sérieux, l’homme menaçant de faire sauter la gare. L’antenne du RAID de Montpellier ainsi qu’une unité de démineurs de la sécurité civile se sont rendues sur place. À l’arrivée du train en provenance de Sète, les agents de la Sûreté ferroviaire l’ont immédiatement identifié en raison de son comportement suspect.

L’individu, un quadragénaire déjà connu des services de police, ne possédait en réalité pas d’engin explosif et n’avait pas effectué de prise d’otage. Il a été placé en garde à vue et fera l’objet d’une expertise psychiatrique à la demande du parquet. Par mesure de précaution, les équipes de déminage ont procédé aux vérifications d’usage.

La circulation des trains perturbée

Aux alentours de 17 heures, la SNCF TER Occitanie a informé sur Twitter que la gare avait été évacuée un raison d’un «colis suspect». Le compte a ensuite précisé qu’il n’y avait pas de prise d’otage, mais qu’une personne «déséquilibrée» y avait été interpellée.

Les trains ont été immobilisés en gare de Lunel, Frontignan et Sète. La reprise du trafic s’est faite dans la soirée.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
RAID, évacuation, gare, terrorisme, bombe, prise d'otages, Montpellier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook