France
URL courte
23521
S'abonner

Actuellement en vacances au Fort de Brégançon, le couple présidentiel y accueillera la chancelière allemande le 20 août, informe Le Parisien. Les sujets abordés devraient être variés: Biélorussie, Liban, tensions entre la Grèce et la Turquie et plan de relance européen.

Après avoir reçu Theresa May en 2018 et Vladimir Poutine en 2019, Emmanuel Macron a invité Angela Merkel au Fort de Brégançon, relate Le Parisien, confirmant ainsi une information du JDD. La visite, programmée jeudi 20 août, était en préparation depuis plusieurs semaines.

Une rencontre qui symbolise une amélioration des relations entre les deux pays, en particulier sur le plan de la solidarité au niveau européen. «Oui, il y a un tournant», assure auprès du quotidien Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes.

«À l'occasion de la crise du Covid, l'Allemagne est venue sur des positions que nous défendions depuis trois ans. Il y a eu une accélération de l'histoire, mais elle a été préparée par l'engagement européen du président depuis 2017», ajoute-t-il.

La France et l’Allemagne ont ainsi porté le projet du plan de relance européen de 750 milliards d’euros face aux pays dits «frugaux», poursuit Le Parisien. D’après l’eurodéputé Stéphane Séjourné, ce plan constitue pour Angela Merkel «l’une des premières traductions, auprès de l'opinion publique, de son ambition européenne».

Quels sujets abordés?

Cette rencontre avec la chancelière allemande pendant la trêve estivale «est un marqueur sur les sujets de la rentrée», confie une source diplomatique auprès du quotidien francilien. Outre le plan de relance européen, dont l’Élysée rappelle que «le suivi est extrêmement important», Macron et Merkel devraient aborder la situation au Liban et en Biélorussie.

Autre sujet de préoccupation: les tensions entre la Grèce et la Turquie en Méditerranée orientale, lesquelles ont poussé le Président à renforcer la présence militaire française dans cette zone. Le Brexit devrait également faire partie des discussions.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
vacances, visite, Angela Merkel, Brigitte Macron, Emmanuel Macron, fort de Brégançon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook