France
URL courte
21756
S'abonner

Dans un contexte de hausse continue du nombre de cas journaliers de Covid, la préfecture de police de Paris a pris la décision d'interdire les rassemblements de plus de 10 personnes si les gestes barrière n'étaient pas garantis.

Les rassemblements de plus de 10 personnes ne seront possibles dans la capitale que si les gestes barrière sont garantis, a annoncé la préfecture de police.

Le port obligatoire du masque à Paris sera étendu à partir de samedi matin à de nombreuses zones dont une partie des Champs-Élysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles, selon le préfet de police.

«Si la situation épidémiologique devait à nouveau se dégrader, le port du masque pourrait devenir obligatoire sur l'ensemble de la capitale», a-il précisé.

 

Zones de circulation active du virus

L'agence Santé publique France (SPF) enregistre une hausse de plus en plus forte du nombre des nouveaux cas signalés, avec un dernier bilan s'élevant à 2.824 contaminations. Depuis le mois de mars, le nombre de cas confirmés s'élève à 212.211 et celui des décès dus à l'épidémie à 30.406.

Néanmoins, le solde reste négatif pour les patients hospitalisés et ceux en réanimation.

La France recense actuellement 241 foyers de la maladie, dont 26 nouveaux détectés dans les 24 heures. Deux départements (Paris et les Bouches-du-Rhône) sont «classés en zone de circulation active du virus», a constaté dans un communiqué la direction générale de la Santé.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
Covid-19, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook