France
URL courte
Par
9826
S'abonner

Un individu a été interpellé à Villejuif alors qu’il venait de provoquer un départ de feu, relate Le Parisien. Il a reconnu une vingtaine de faits, dont l’incendie de la voiture du maire de la ville, Pierre Garzon, en avril dernier.

Dans la nuit du 10 au 11 août, les policiers de la BAC à Villejuif (Val-de-Marne) ont mis la main sur un pyromane dans le quartier des Hautes-Bruyères, lequel s’est avéré être le responsable d’une longue série de départs de feu autour de chez lui, raconte Le Parisien.

Le suspect se trouvait encore sur les lieux de son dernier méfait, devant un conteneur à poubelles, lorsqu’il a été interpellé. Il avait d’ailleurs lui-même appelé les pompiers. Sur place, l’un d’eux l’a reconnu, puisqu’il avait signalé d’autres incendies auparavant, et a fait part de ses suspicions aux autorités.

Lors de sa garde à vue, le pyromane, un jeune homme de 25 ans, a reconnu pas moins d’une vingtaine de départs de feu volontaires. Depuis 2017, les habitants du quartier s’étaient plaints de multiples «incendies mystères». Le quotidien francilien l’a décrit comme «ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales».

Incendie du véhicule d’un élu

Le suspect a en outre confié qu’il était l’auteur, en avril dernier, de l’incendie du monospace de Pierre Garzon, le maire PCF de Villejuif récemment réélu. À l’époque, alors candidat entre les deux tours des municipales, il avait supposé qu’il avait été visé pour des raisons politiques. L’intéressé n’a pas encore officiellement réagi à cette arrestation.

Lire aussi:

L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
pompiers, pyromane, maire, feu, Villejuif, incendie criminel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook