France
URL courte
301075
S'abonner

Dans un entretien au Journal du dimanche la ministre française du Travail a précisé qu'elle proposerait aux partenaires sociaux de rendre obligatoire le port du masque dans les salles de réunion, sans également renoncer à l’idée du télétravail dans les zones de circulation active du Covid-19.

La ministre française du Travail, Elisabeth Borne, affirme ce 16 août qu'elle proposera aux partenaires sociaux de rendre obligatoire le port du masque en entreprises dans les salles de réunion sans aération naturelle et dans les espaces de circulation par exemple.

Elisabeth Borne explique aussi le télétravail devra être mis en place chaque fois qu'il est possible dans les zones de circulation active du nouveau coronavirus.

«Un sujet apparaît dans tous les avis scientifiques: l'intérêt d'en porter un quand on est à plusieurs dans un lieu clos. Dans les salles de réunion où il n'y a pas d'aération naturelle, les espaces de circulation», dit la ministre dans un entretien au Journal du Dimanche.

«Dans ce genre de cas, le port obligatoire du masque fera partie des propositions que nous ferons aux partenaires sociaux», déclare Elisabeth Borne.

Interrogé sur le télétravail, la ministre répond: «Il faut le mettre en place chaque fois que c'est possible dans les zones de circulation active du virus.»

L'agence Santé Publique France a indiqué le 15 août, citée par Reuters, que la France avait enregistré 3.310 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus en vingt-quatre heures.

Le Haut conseil de santé publique a, dans un avis mis en ligne vendredi, recommandé le port systématique par la population d'un masque grand public, de préférence en tissu réutilisable, dans tous les lieux clos publics et privés collectifs.

Le port du masque grand public est également recommandé lors des rassemblements avec une forte densité de personnes en extérieur.

«Cette mesure est nécessaire pour protéger autrui d’une éventuelle contamination, en particulier les personnes vulnérables», souligne le Haut conseil, tout en précisant que le port du masque doit être associé aux autres mesures barrières comme la distanciation physique, l'hygiène des mains et la désinfection des surfaces.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Erevan promet d’employer des Iskander si Ankara recourt à des F-16 dans le Haut-Karabagh
Tags:
Covid-19, Élisabeth Borne, masques, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook