France
URL courte
12633
S'abonner

Un individu de 21 ans a été placé en garde à vue samedi 15 août après avoir fait feu sur un policier en congé qui pêchait dans la Durenque, dans la commune de Valdurenque. Grièvement blessée sur le flanc droit, la victime a été hospitalisée. Les raisons de cette agression restent toujours inconnues.

Un jeune homme de 21 ans a agressé avec une arme à feu un policier, enquêteur à la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Castres, dans la commune de Valdurenque, dans le Tarn, rapporte La Dépêche du midi.

L’agression a eu lieu vers 9h30, alors que le policer de 52 ans pêchait dans la Durenque au milieu des bois à quelques centaines de mètres du centre du village. Le jeune homme s’est approché de la victime avant d’avoir vraisemblablement sorti son arme, une carabine 22 long riffle, et tiré.

Blessé sur le flanc droit, le policier a réussi à prendre la fuite pour donner l’alarme. Ainsi, il a été conduit à l’hôpital de Castres avant d’être transporté vers celui de Toulouse en raison de la gravité de sa blessure. Il a dû être opéré pour lui enlever la balle.

L’agresseur arrêté

Environ 75 gendarmes ont été mobilisés, avec le renfort d’un hélicoptère, à la recherche de l’auteur du coup de feu. Cependant l’agresseur s’est finalement présenté quelques heures plus tard à la gendarmerie de Castres sous la contrainte de son père.

Placé en garde à vue, il devait être auditionné par des enquêteurs de la section de recherche de Toulouse pour connaître les raisons de son attaque.

L’agresseur est déjà défavorablement connu des services de police pour son profil inquiétant. Ainsi, il a été régulièrement repéré avec une arme alors qu’il promenait son chien. En outre, le maire avait fait plusieurs signalements. En 2018, il avait déjà tiré sur un véhicule d’ouvriers qui installaient la fibre devant son domicile où il habite avec son père.

 

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
gendarmes, agression, Tarn
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook