France
URL courte
91525
S'abonner

Comme l’a précisé au JDD la présidence de la République, c’est la préfecture qui a permis au parc à thème médiéval de dépasser la jauge maximale de 5.000 personnes pour sa Cinéscénie du samedi 15 août. Emmanuel Macron aurait même «été surpris» par cette décision.

En pleine période de pandémie, une dérogation spéciale a été accordée au Puy du Fou pour accueillir le 15 août 9.000 personnes, soit près du double autorisé sur le reste du pays. Dans un commentaire livré samedi au JDD, la présidence de la République a toutefois tenu à préciser qu'il n'y avait «eu aucune intervention de l'Élysée» dans ce dossier. Il s'agirait d'une dérogation parmi d'autres donnée par le préfet.

Selon un proche, «le Président a été surpris et a appelé à la vigilance et à l'équité».

«Un passe-droit pour l'ami du Président»?

La préfecture de Vendée a pris un arrêté autorisant le Puy du Fou à accueillir jusqu'à 9.000 personnes pour son spectacle nocturne, la Cinéscénie, le samedi 15 août.

Des élus ont fait part de leur mécontentement après l’annonce de la dérogation spéciale. Interrogée ainsi par BFM TV, l’eurodéputée du groupe Place publique Aurore Lalucq a évoqué un «non-sens absolu» et une décision «totalement irresponsable».

La décision a également fait réagir David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo en charge de la transformation de l’espace public, des transports et des mobilités. «Notre santé vaut bien plus qu'un passe-droit pour l'ami du Président!», a-t-il écrit sur Twitter.

Une dérogation pour accueillir 12.000 personnes déjà accordée

Le parc, situé aux Epesses (Vendée), avait créé la polémique en juillet dernier en obtenant une dérogation lui permettant d'accueillir pour un même spectacle 12.000 personnes, réparties en trois tribunes de 4.000 spectateurs, séparées par des parois en plexiglass.

Officiellement, l'interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes, initialement en vigueur jusqu'au 30 août, a été prolongée mardi jusqu'au 30 octobre du fait de l'épidémie de Covid-19.

Le Puy du Fou, qui a accueilli plus de 2,3 millions de personnes en 2019, a rouvert ses portes le 11 juin dernier.

Le Puy du Fou autorisé à accueillir 9.000 personnes
© Sputnik . Bruno Marty
Le Puy du Fou autorisé à accueillir 9.000 personnes

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos
Tags:
Puy-du-Fou, Covid-19, pandémie, Emmanuel Macron, palais de l'Élysée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook